Kit pose parquet

Vous souhaitez une aide à la pose de votre parquet flottant sans faire appel à un professionnel ? Alors optez pour un kit de pose de parquet et de sol stratifié. À l’intérieur du kit, vous trouverez tout le nécessaire pour le montage de parquet : tire-lame, cale de frappe, cales de dilatation striées. Nous vous proposons également des outils de découpe de parquet et du ruban adhésif aluminium spécial sous-couche.

Afficher tous les 6 résultats

Filter
kit-de-pose-professionnel
Ajouter au panierCoup d'oeil
Kit-de-pose-3-pieces
Ajouter au panierCoup d'oeil
Kit-de-ferrageKit de pose de parquet emballage
Ajouter au panierCoup d'oeil

Kit de pose simple

4.95  TTC
Ruban-adhesif-alu
Ajouter au panierCoup d'oeil

Ruban adhésif aluminium

8.90  TTC
Pince-de-decoupe
Ajouter au panierCoup d'oeil
Decoupeur-manuel
Ajouter au panierCoup d'oeil

Découpeur manuel

55.00  TTC

Kit de pose de parquet flottant, stratifié et vinyle

A l’intérieur du kit de pose de parquet, il y a des cales de parquet, un tire-lame et une cale de frappe. Un matériel robuste et durable qui facilite grandement la pose de parquet stratifié et sol vinyle. Ces outils pour la pose de parquet sont des outils professionnels et simple de prise en main.

Tout d’abord, vous trouverez une cale de frappe. Celle-ci est nécessaire pour assembler deux lames de parquet sans les abîmer. Utilisez un marteau en caoutchouc et frapper délicatement jusqu’à ce que les lames s’emboitent. Le tire-lame est utilisé comme cale de frappe dans les coins. Lorsque vous arrivez au bord d’un mur, vous ne pouvez pas utiliser la cale de frappe pour emboiter la dernière lame. Il faut donc insérer l’extrémité de votre tire-lame dans la jonction entre le mur et le parquet pour frapper sur l’autre extrémité afin de réussir à emboiter les deux lames de parquet. Les cales de dilatation servent simplement à laisser un jour entre le mur et le parquet. Cette espace est obligatoire permet au parquet de se dilater et ne pas gondoler. Le bois est vivant et bouge, c’est pourquoi cet espace est nécessaire.

Avec le kit de pose de parquet, gagnez du temps et assurez-vous d’une pose parfaite. Pour l’aide à la pose, nous proposons aussi du matériel de découpe de parquet. Un découpeur manuel permet une coupe nette et précise des lames de parquets stratifiés et vinyles. La pince de découpe à onglet permet une coupe nette et précise de nombreux matériaux : plinthes en bois, moulures, profilés plastiques…

Nos kits de pose de parquet s’adaptent à tous les types de parquet : flottant, stratifié et vinyle. Ces accessoires de pose de parquet possèdent différents accessoires. Le plus simple contient un tire-lame et d’une cale de frappe tandis que le plus complet possède 40 cales. Pour une pose professionnelle rapide et sans erreur possible, nous vous conseillons de prendre le kit avec 40 cales. Celles-ci sont nécessaires pour laisser un espace entre le mur et les rebords du parquet afin d’éviter que le parquet gondole.

 

Dans quel sens poser un parquet ?

Avant de se lancer dans l’installation d’un parquet, il faut penser à l’orientation des lames en fonction de la fenêtre ou porte-fenêtre apportant le plus de luminosité. Les lignes du parquet doivent se diriger vers la source de lumière. Les lames de parquet doivent être placées perpendiculairement à votre fenêtre. Cela permet de mettre en valeur le volume de la pièce et que les lignes accompagnent la luminosité. C’est de cette manière qu’est généralement posé le parquet.

 

Comment poser un parquet ?

Voici nos conseils testés et approuvés par nos équipes. Rassurez-vous, poser un parquet flottant est simple. Il faut que votre sol soit plat et sans creux. Si ce n’est pas le cas, la première étape sera de faire un ragréage de votre sol. Une fois votre sol plat et nettoyé, placez les lames de parquet dans votre pièce pendant 48h afin qu’elles s’habituent à la température et l’hydrométrie de votre pièce.

 

Le choix et la pose de la sous-couche

Disposez une sous-couche toute la surface de votre sol afin de protéger votre parquet de l’humidité. Posez votre sous-couche dans le sens inverse de votre parquet. Il faut que les lignes du parquet soient perpendiculaires aux jonctions des sous-couches. Pour lier ensemble deux sous-couches, vous devez utiliser du ruban adhésif aluminium spécial sous-couche pour un raccordement étanche.

Il existe différente sous-couche selon vos besoins. Par exemple, pour un parquet à l’étage où se situe les pièces de nuit, il est intéressant de mettre une sous-couche en liège pour améliorer l’isolation phonique et atténuer le bruit entre les deux étages. Il existe également des sous-couches thermiques et des sous-couches spéciales salle de bains à poser avec des parquets vinyles pour les pièces humides.

Les sous-couches s’avèrent nécessaires pour protéger le parquet, améliorer les performances de votre sol mais également pour rattraper les petits défauts de planéité. A savoir, certains types de sous-couches nécessitent un pare-vapeur supplémentaire pour éviter la captation de l’humidité entre la sous-couche et le parquet.

Une fois cette étape réalisée, prenez votre kit de pose de parquet en main !

 

La pose des lames avec un kit

Une fois la sous-couche posée, déterminez l’endroit où vous souhaitez commencer. Le plus simple est de commencer dans un angle à 90°. Si tous les murs sont avec des angles rentrants ou sortants, il vous faudra tracer un trait d’aplomb au sol afin de créer fictivement un angle à 90°.

Assemblez ensuite la première rangée le long du mur ou du trait d’aplomb et clipsez les lames entre elles. Utilisez la cale de frappe pour les assembler correctement et bien les emboiter les unes avec les autres. Placez sur les côtés des deux extrémités et le long du mur des cales de parquet. Mesurez ensuite la distance qui sépare la dernière lame du mur et coupez une lame de parquet pour obtenir le morceau manquant à l’aide du découpeur manuel. Cet outil permet une coupe nette et précise de vos lames. Clipsez la lame découpée et emboiter là avec le tire-lame et la première rangée est terminée.

Utilisez la chute de la dernière lame de parquet pour commencer la deuxième rangée. À chaque fois que vous clipsez une nouvelle lame, utilisez la cape de frappe et un marteau pour assembler la première et la deuxième rangée correctement. La cale de frappe permet de ne pas abîmer le parquet. Procédez de cette manière sur toute la longueur du sol. Attention : pour ceux ayant tracé un trait d’aplomb, réalisez trois rangées d’un côté, puis réalisez l’autre côté pour rejoindre le mur de départ. Votre angle étant rentrant ou sortant, vous devrez réaliser des découpes précises en biseaux.

Pour la dernière rangée, découpez dans la longueur la dernière lame à l’aide d’une scie sauteuse ou une scie circulaire. La cale de frappe n’étant pas assez petite, utilisez le tire-lame pour bien emboiter les deux dernières rangées ensemble. Une fois posée, retirez toutes les cales de dilatation de votre kit de pose de parquet.

Il ne vous reste plus qu’à poser vos plinthes en bois ou en plastique. Les plinthes vont permettre de cacher l’espace dû aux cales et permettra au parquet de travailler sans risquer de gondoler. Elles vous permettront également de cacher des fils électriques si vous optez pour des plinthes cache-fils. Posez également vos barres de seuil afin de cacher les jonctions entre les parquets de deux pièces. Si vous constatez des jonctions visibles à certains endroits, par exemple à la base de montant des portes, utilisez un mastic acrylique chêne clair, moyen ou foncé pour combler les creux.